Entreprendre Vert a cosigné un courrier avec ses partenaires allemand (UnternehmensGrün) et autrichien (Grüne Wirtschaft) adressé à la future Commission européenne pour l’interpeller sur la composition de son équipe et le peu de place qui y est fait à l’environnement et à l’économie verte.

Tout d’abord le nouveau commissaire pour l’environnement sera placé sous l’autorité des vice-présidents pour l’emploi, la croissance et la compétitivité et l’union énergétique. La politique de l’environnement semble être ainsi réduite à une politique de la dérégulation sans lien avec les objectifs de l’UE déjà fixés dans ce domaine.

Nous critiquons également le conflit d’intérêt du commissaire pour l’énergie et le climat, Miguel Cañete, dont la proximité avérée avec l’industrie pétrolière pose problème ainsi que la soumission de l’agence européenne pour la chimie à la direction générale des entreprises et non à celle de l’environnement.Ces décisions sont des mauvais signaux pour l’environnement et montrent que la politique économique de l’Union européenne ne prend pas suffisamment en compte le développement d’une économie verte.

Retrouvez cette lettre en format PDF

courrier-commission-juncker-102014

Catégories : actu-membre

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *