Accueil » Portraits » Portraits d’entrepreneurs verts : Gwendoline de Ganay de Sustainable Brasil Consulting

Portraits d’entrepreneurs verts : Gwendoline de Ganay de Sustainable Brasil Consulting

Dialoguons sur Twitter

Archives

Gwendoline de Ganay de Sustainable Brasil Consulting

 

– Que signifie pour vous « entreprendre vert » ?Gwendoline de Ganay

Pour moi « entreprendre vert » signifie penser la création d’entreprise comme une contribution positive à notre écosystème, ou tout du moins comme une réduction des externalités négatives. Ce qui n’était pas la norme jusqu’à peu.

Entreprendre vert c’est aussi un mouvement générationnel : la plupart des entrepreneurs que je connais de ma génération intègrent spontanément des critères de développement durable dans leurs produits, leurs services. Moi j’en ai fait mon métier. Et quand je dis durable je ne pense pas seulement au respect de l’environnent (le vert), je pense aussi à une prise de position sur la diversité -notamment le leadership féminin- et sur la justice sociale à travers la réduction des inégalités.

– Comment concrétisez-vous vos démarches en ce moment ?

J’ai créé ici au Brésil une entreprise de conseil en développement durable:  (http://sustainablebrasilconsulting.com). J’accompagne les entreprises dans une réflexion stratégique sur leur impact tout au long de la chaine de production, ou sur des projets plus spécifiques. J’ai aussi un blog qui parle de pratiques durables au Brésil (www.sustainablebrasil.com). Travailler sur les questions de développement durable dans un pays émergent est un vrai défi. Mais le Brésil s’est construit et se construit encore aujourd’hui sur une abondance de ressources naturelles donc il paraît pertinent de vouloir les préserver. Quant au leadership féminin et l’investissement dans la réduction des inégalités sociales, ce sont aussi deux sujets très porteurs et très présents au Brésil en ce moment.

– Quel est votre rêve ?

Mon rêve est de voir mon entreprise grandir, d’accompagner les entreprises sur des sujets aussi divers que le traitement des déchets, la nourriture biologique ou l’éducation et la formation des jeunes défavorisés. J’anime aussi des groupes d’entrepreneurs et j’organise des évènements sur ces divers sujets (alimentation bio, leadership féminin, entreprenariat social) afin de réunir des gens qui sont passionnés, pour leur montrer qu’il est possible de contribuer à ces grandes problématiques de notre époque, et qu’il est possible de le faire de façon rentable ! Le message essentiel étant qu’il n’est pas nécessaire de choisir entre profit et étique, entre capitalisme et sens. On peut tout à fait utiliser les outils de l’entreprise privée pour avoir un impact positif sur le monde qui nous entoure, et on le doit.

Propos recueillis par Emilie Barrier (champdoiseaux.fr)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Agenda

9 mai. Strasbourg. Maison des Associations. 9h30-13h. Participation à Réseau Express Jeunes. : Mobilité transfrontalière, européenne et internationale pour tous les jeunes.

12 mai. Paris 18. 46 rue René Clair.
AG FIMEA

14 mai. Strasbourg. Conseil de l'Europe et Parlement Européen. Portes Ouvertes.

15 mai. Riedisheim ( près de Mulhouse), rue du Sundgau. 14h30. Visite du chantier de Innovalys.

25 mai. Colmar. Inauguration de la Foire Eco-Biologique.

6 juin. Strasbourg. Restaurant Le Mandala, 14 rue du Faubourg de Saverne. 12h-14h Réunion mensuelle du Groupe Eurodistrict.

14 juin. Paris. 18h. réunion de Bureau de Entreprendre Vert. Atelier le Fil Rouge.

Elles/Ils contribuent à ce site